Comme d'habitude, nous allons tenter d'aller droit au but pour ce test de Ride3.
J'imagine que ceux qui passent par ici font partie d'un public averti et qu'ils ont déjà leur idée sur les précédents opus de cette série.
Nous allons aborder ces différents points pour nous faire une opinion sur ce jeu :

  • Graphismes
  • Gameplay / Physics
  • Durée de vie
  • Manque


barracuda_juju.jpg
Le premier point que tout le monde aura remarqué, ce sont clairement les graphismes qui ont beaucoup évolués et clairement en bien. Le jeu utilise beaucoup plus les options apportées par l'Unreal Engine. Nous avons par exemple des cascades et de l'eau sur les routes qui sont plutôt très jolies (même si le but n'est absolument pas de prendre le temps de regarder ces détails à plus de 250 km/h...). Au début j'ai beaucoup apprécié ces effets et mes premières courses de nuit ou sur la pluie m'ont plutôt beaucoup plu... Jusqu'à ce que je me rende compte que pour rouler de nuit sur un tracé que l'on ne connait pas par cœur, il fallait modifier l'effet gamma dans le jeu, sinon on n'y voit pas grand chose si on laisse sur le paramètre conseillé. Si en plus il pleut de nuit, bonjour la difficulté, surtout que l'IA n'est pas du tout gêné par la nuit et semble très à l'aise sous la pluie avec des courbes prises plus serrées que ce que je suis capable de faire (ou plutôt la moto).
Pour moi les courses sous la pluie sont même devenues un véritable calvaire, je ne prenais vraiment aucun plaisir et souvent je devais baisser le niveau de l'IA pour espérer rivaliser et gagner.
6.jpg
Ceci nous amène donc à la partie Gameplay.
Sur le sec, au départ je n'ai rencontré aucune difficulté, surtout le temps de reprendre mes marques (je sortais de MotoGP18 avec des motos performantes et qui prennent de l'angle à gogo). Par contre je me suis vite aperçu que la stabilité avait été beaucoup augmentée. Dans Ride2, un des points qui me plaisait était cette stabilité qui pouvait être précaire par moment (sur une bosse, à la réception d'un wheeling, sur des routes un peu moins lisses, sur l'angle maxi...). Là je me suis vite fait surprendre par des motos lourdes et qui ont du mal à tourner. Ça s'est vite vérifié quand les IA me faisaient systématiquement l'intérieur en pleine courbe. Sur l'angle maxi et gaz constant, je gênais mes poursuivants. Plutôt désagréable... J'ai essayé de jouer du frein arrière mais l'effet n'est pas celui attendu avec une moto qui part vers l'extérieur car le frein semble bloquer la roue ou faire perdre l'adhérence.
Le Frein arrière permet de ralentir un peu plus quand on l'utilise en ligne, mais en courbe j'ai pris le parti de ne plus le toucher sous peine de perdre beaucoup de temps. Vraiment dommage. Pour poursuivre sur le freinage, j'ai d'abord été déçu de ne pas ressentir l'amélioration que j'avais noté dans MotoGP18. Mais une fois arrivé vers la fin du mode carrière avec les motos les plus performantes, j'ai retrouvé des sensations sur le pneu avant... Et ça a vraiment été pénalisant. Bon, il faut surement se dire que c'est parce que je roulais avec des motos moins précises, mais ça fait quand même ch*** de perdre l'avant en permanence car on ne ressent aucune vibration qui pourrait alerter d'une limite (on n'est pas sur une vraie moto, on ne ressent donc aucune sensation d'adhérence... Sans une aide avec les vibrations ça devient hasardeux).
Les gaz sont précis. Je ne perdrais donc pas de temps sur ce point.
La direction et la précision sont également bonnes. Rien à redire. On sent bien les différences entre chaque style de motos.
J'en reviens donc à la stabilité qui m'a le plus gêné dans ce nouveau Ride3. Trop de stabilité, ça gâche mon plaisir de jeu. Ok ça aide les joueurs, mais ça enlève aussi le réalisme. Je me suis retrouvé à freiner comme un fou dans l'herbe sans aucune perte d'adhérence (j'en ai été jusqu'à vérifier les options pour voir si je n'avais pas des aides activitées...). Je n'ai rencontré aucun guidonnage. Parfois j'ai décollé très haut, je suis retombé de travers et la moto s'est remise droite et j'ai continué comme si de rien n'était....... Le supermotard est devenu une discipline sans aucun intérêt (déjà que c'était très moyen dans Ride2,) mais là, la moto semble sans puissance, lourde et ultra stable. Tout le contraire de ce qu'on devrait avoir. Vraiment un point noir pour moi en tout cas.
Cardwel Park Juju.jpg
Venons-en maintenant à la durée de vie. Que dire... C'est long, très long... Mais il n'y a toujours aucun liant dans cette sauce qu'est le mode carrière. Aucun intérêt visible dans la suite de compétitions qui s’enchaînent. Il manque vraiment une histoire à tout ça. Un but... Là on roule pour gagner des étoiles. On se croirait dans un Super Mario... Ce n'est tout simplement pas fun. Ça va à l'encontre de l'esprit motard. ça manque de femmes, de bières, d'esprit à la Joe Bar Team... Plus les Ride s’enchaînent et plus ce mal se fait ressentir de mon côté. Surement car il y a de plus en plus de motos (superbes soit dit en passant), mais également encore plus de compétitions sans intérêt.
Donc oui, c'est long, si on veut le finir il faut y passer du temps. Heureusement on a un mode qui permet d'avoir des défis hebdomadaire. Ça relève l'intérêt du jeu et de se rendre compte du niveau en ligne.
quote02.jpg
Nous allons maintenant aborder des défauts qui ne concernent pas le gameplay ou le principe du jeu.

  • En fait l'une des plus grosses frustrations que j'ai eu dans le jeu, dans le mode carrière, est clairement le fait que l'on ne puisse pas régler le nombre de tours d'une course, ou au moins sa longueur. On part parfois en milieu de grille, avec une bécane qui n'a rien dans le cul, on se fait donc déposer par tout le mode, on arrive au premier virage et on entame une remontée sur 11 motos en... 3 tours. Même en collant 2 secondes au tour à l'IA c'est parfois compliqué. On dépasse dans les freinages et virages, mais en ligne droite on pleure. Ça parait normal comme ça et oui ça l'est, mais en 3 tours comment faire pour remonter sur le premier sans baisser encore le niveau de l'IA ?!? Surtout sur certains circuits très très courts où ça devient n'importe quoi tellement on se retrouve à passer en force partout sans ne plus avoir aucune notion de réalisme. J'ai vraiment été très très déçu par ce point. A croire que ça n'a pas été testé. J'étais en mesure de gagner contre l'IA en difficulté à 120%, mais pour certaines courses je descendais le niveau des IA à 85% pour leur coller 4 secondes au tour et gagner de justesse en bourrant tout le monde...
  • Autre défaut, ou bug. On se retrouve parfois dans des runs façon dragsters avec des motos équivalentes à la nôtre, mais qui ont quelques points de performances en plus. Ceci alors que toutes les options ont déjà été appliquées sur notre propre moto...
  • J'en profite également pour parler du calcul de points de performances complètement naze. Certaines motos avec un max de points sont clairement moins performantes que d'autres avec moins de points. Pour moi il y a un loup dans le calcul. Ça ne doit pas prendre en compte assez de variables dans l'équation...
  • Les départs.... Pourquoi diable est-il impossible de partir aussi vite que les autres en courses alors que dans les runs ça ne pose aucun problème ? C'est vraiment frustrant. La moto tente de se cabrer, l'antiwheeling fonctionne comme celui des années 90, et on perd du temps... Et on voit la même moto que nous pilotée par l'IA nous passer au bout de 10M... Vraiment frustrant et du coup à part zigzaguer pour lutter contre cette injustice, je ne vois pas trop quoi faire...
  • Et on termine par l'IA... Quasiment impossible à faire tomber sans rentrer dedans avec 50km/h de différence là ou eux nous touchent à peine et nous font faire des toupies dignes de Destruction Derby... Vraiment énervant... Sans oublier les freinages de dingues qu'ils font pour au final s'arrêter dans les virages devant nous. Il y a vraiment un souci avec l'IA, mais ça, ça concerne presque tous les jeux. Ici le niveau d'agressivité me parait vraiment trop élevé. On notera aussi que dans certains virages, l'IA est à l'arrêt complet sans qu'on ne sache pourquoi et qu'on ne comprenne pas pourquoi ce genre de bug n'est pas corrigé...


ride-3.jpg
Du positif quand même hein... En rédigeant ce test, je me rends compte que j'en dresse une critique sévère... Peut-être trop pour un jeu qui au final est un bon jeu de moto et on en a tellement peu qu'il faut bien se contenter de ça...

  • On a surement un des jeux de moto les plus complets de l'histoire et qui en plus est superbe. Une maniabilité sympa et qui conviendra certainement au plus grand nombre. Des possibilités de personnalisation des motos qui sont vraiment très importantes (pots, pneus, clignotants, chaines, guidons, préparation moteur, suspensions, roues...) ainsi que pour votre pilote (casques, gants, bottes, tenues, barbes, cheveux...). Ceux qui aiment ça seront conquis, c'est vraiment très très complet (même si quasiment inutile pour tout ce qui est personnalisation du pilote à mes yeux :D ). On peut d'ailleurs personnaliser son chez soit virtuel en mettant au milieu du salon notre moto préférée...
  • Le jeu est extrêmement long si l'on souhaite tout faire et il faut le faire, car plus on avance dans les épreuves du mode carrière et plus on débloque les motos intéressantes ^^ La compétition qui m'a le plus plu en mode carrière, ce sont les endurances (que je n'aime pas trop en vrai :D ). C'est les seules courses que j'ai pu faire sereinement en m'appliquant et prenant mon temps pour dépasser et accumuler de l'expérience avec la moto et les pistes. Cette limitation de 3 tours par course en mode carrière est vraiment pénalisante pour la progression du joueur.


ride3-screen-1.jpg

  • Les circuits sont clairement un point positif. Bon dans mon cas je préfère les circuits plutôt que les courses sur route. Donc j'aurais préféré plus de circuits, mais il faut avouer qu'il y en a pour tous les goûts. Le Nordschleife introduit dans Ride2 est toujours un vrai plaisir à arpenter. Les circuits sont de qualités, jolis et avec différentes adhérences suivant les parties de la piste. Les courses sur routes fermées style TT sont nombreuses et variées. Les fanas de lignes droites seront servis (...). J'ai juste une petite gêne avec certains abords lisses et propre qui salissent le pneu ou qui laisse des traces de gomme quand on roule dessus. Ah et n'oublions pas ces fameux départs arrêtés sur 1000M et les circuits pour le supermotard.
  • Les sons des motos et les musiques. C'est bien la première fois que je vais mettre la musique dans les points positifs :) Mais j'ai été agréablement surpris par les quelques compositions qui se font entendre dans les menus. En course, en bon puriste, point de musique lors de mes parties. Mais c'est sympa d'avoir une bande son sympa dans les menus. Ensuite au niveau des sons des motos, je suis plutôt agréablement surpris. On reconnait très bien les différents types de moteurs et parfois même des spécificités suivant le fabricant. Surement le plus avancé en terme de rendu des moteurs de tout ce que j'ai pu essayer :-)
  • Et je termine sur le gros gros point positif déjà abordé, le nombre impressionnant de motos. De toutes sortes, de tous style et de toutes époques. Vraiment satisfaisant et agréable de pouvoir avoir autant de choix et de surcroît accompagné d'une qualité vraiment top pour toutes les modélisations. Vraiment un énorme boulot !


Screen_Launch-8.jpg