Avant de commencer, je mets clairement directement que ce jeu est une sacrée révolution dans la physique habituellement proposée par Milestone. A tel point que j'ai du mal à comprendre pourquoi ils n'en ont pas plus parlé. Je suis conquis, clairement... Un mix d'arcade et de simulation vraiment très agréable et accessible du coup à tous. Bien entendu, tout n'est pas parfait, mais on a là un jeu vraiment au dessus du lot... Peut-être un des meilleurs jusqu'à maintenant ? En tout cas, ces premiers jours à son contact, mon rappelé mon enthousiasme quand j'ai découvert GP500, SBK2000 et GP-Bikes. Les vraies perles du monde des jeux de motos sur piste de mon point de vue.
Quartararo-MOTOGP19.jpg
Gameplay On commence par la plus grosse et agréable surprise de ce nouveau jeu, le gameplay ou la maniabilité. Très franchement je ne m'attendais pas à un gros changement à ce niveau, mais pour moi, la grosse nouveauté est clairement celle là dans MOTOGP19.
Ça n'a pourtant peut-être pas forcément bien commencé. En effet, je sors des stands pour un tour lancé. L'IA me donne la main dans une ligne droite et là je constate que j'ai du mal à changer de trajectoire dans la ligne droite. Une grosse lourdeur dans la direction que je n'explique pas encore au moment où j'écris ces lignes... J'arrive au premier freinage et j'ai l'impression de ne ressentir aucune puissance dans les freins et je termine dans le bac à gravier au bout de la longue ligne droite du Mugello... Un peu sonné, je ne lâche bien sûr pas l'affaire et je reprends la piste pour passer les premiers virages et là... la claque. La moto est très précise, on prend beaucoup d'angle dès qu'on lâche les gazs, l'inclinaison varie suivant l'inertie du moteur, les entrées en virage sur les freins rigidifient toute la direction de la moto et Alléluia, une fois dans une courbe, on peut enfin rejouer du frein arrière|tag:on peut enfin rejouer du frein arrière efficacement !!!
Vraiment une grosse et agréable surprise. J'ai enchaîné les tours et j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir jusqu'à ce que je doive la laisser pour reprendre le cours de ma vie... En pensant au prochain moment de libre ou je pourrai retester et valider ce ressenti. Et ça a été vite chose faite :) J'ai lancé un mode carrière "pro" (j'y reviendrai plus tard) et réalisé quelques weekends de grands prix. Le pied ! La moto est précise et permet de trouver très vite de la régularité pour enchaîner des courses

Le comportement global de la moto est vraiment très agréable et les sensations transmises sont vraiment bonnes. On est vite régulier et on peut bien placer la moto ou on le veut. La physique semble vraiment bien faite, on maîtrise l’accélération, les freinages sont vraiment bien rendus malgré le manque de ressenti de la puissance au début. On se prend vite au jeu du lâché de frein pour laisser la moto tomber sur son angle maximum qui est vraiment très efficace...
Il y a bien sûr quelques points qui peuvent être améliorés :
+Manque de sensations à l'accélération
+Manque d'impression de force de freinage
+Manque de réactivité dans les changements de directions (seulement en ligne droite...)

Mais... on espère juste que ce sera un poil amélioré pour MOTOGP20 :D

NB : Cette partie du test avait été rédigée avant le patch du 16 juin. Depuis l'antiwheeling a été retravaillé. De mon point de vue en moins bien...
P_Espargaro-Rossi.jpg
Modes de jeux

Nous retrouvons tous les modes de jeux habituels dans ce type de jeu. Course rapide, hotlap (tour chrono), championnat et carrière.
Nous allons porter notre attention sur le mode carrière pro et le mode historique qui font leur entrée (ou leur retour pour le second).
En ce qui concerne le mode carrière pro, vous avez maintenant la possibilité de commencer une carrière "normale" ou une carrière "pro". La différence ce situe principalement dans le niveau de difficulté des IA qui ne peut être abaissée en dessous de 90%, l'impossibilité de recommencer une course ou d'utiliser le rewind et enfin un durée de course de 50% par défaut si je ne me trompe pas. Vous vous retrouvez vraiment dans un mode réaliste. Il y a malheureusement (ou heureusement ^^) un moyen de contournement pour recommencer une course. Il faut simplement quitter le jeu et le relancer avant d'avoir fini la course. Vous pourrez alors recommencer la course.
Ce mode va donc plaire aux puristes. J'ai décidé de commencer une saison de ce type et je n'ai absolument pas regretté. ça rajoute vraiment une pression et une envie de bien faire ! Il y a une chose qui ne me parait pas top par contre, c'est la gestion des pneus avant le départ de la course. Si vous oubliez de faire changer les pneus, vous partez avec vos pneus usés de la session précédente. Assez gênant donc... Les mécanos n'y pensent pas non plus visiblement...
Il y a une petite nouveauté que je n'avais jamais eue dans un jeu de moto, c'est la possibilité de choisir au début du championnat, lors d'un test d'intersaison, la moto qui vous plait le plus entre plusieurs packages mis à votre disposition. J'en avais 3 à tester. Vous enchaînez les tours pour comprendre ce qui change entre les motos (une qui tourne bien et est stable, une qui accélère fort mais qui est moins stable et une autre qui accélérait moyennement et était moyennement stable. Une fois le test terminé vous devez choisir quel package vous voulez pour faire la saison et le jeu vous propose une moyenne des tours réalisés avec chaque moto, ainsi que le tour le plus rapide avec chacune. J'ai vraiment beaucoup apprécié ce test. On se met à la place des vrais pilotes qui doivent faire un choix quand on leur propose une nouvelle pièce. Vraiment sympa et prenant :)

NB : Cette partie du test avait été rédigée avant la sortie du patch du 16 juin. Il y a eu un changement réalisé au niveau du mode carrière, puisque les motos sont tout d'un coup devenue bien moins performantes. En fait, je pense qu'un bug mettait toutes les motos à 100% de leur évolution dès le départ. Donc sans faire évoluer la moto, elle était performante. Depuis le patch, il faut faire les évolutions pour retrouver une moto plus conduisible.
Heros_MOTOGP19.jpg
Portons maintenant notre attention sur le retour des GP500 dans le jeu. Vous pourrez les débloquer en participant aux épreuves historiques. Vous aurez droit à un résumé d'un événement marquant qui s'est passé "à une autre époque" et vous aurez un défi qui consistera à réaliser un exploit lors de cet événement. Si le défi est réussi (vous avez un système de médaille en bronze, argent et or), vous débloquerez des motos et/ou pilotes. C'est toujours agréable de participer à ces petits moments d'histoire et à se remémorer des événements que vous avez peut-être vécu devant votre TV ou au bord de la piste pour les plus chanceux.
GP500_MOTOGP19.jpg
Graphismes

Le moteur graphique est le même que celui de l'an dernier. L'amélioration est légère cette année après le gros plus de l'an dernier. Je sais que beaucoup s'attendent à avoir une foule en délire ou des animations en tous genres en bord de piste, mais dans la réalité on ne voit pas vraiment trop ça aux dires des pilotes. Le casque sur le tête, boules quies dans les oreilles, concentré sur la piste... Le décors pendant qu'ils roulent ce n'est pas vraiment ce qu'ils ont le temps de regarder ou d'écouter la foule en délire... Bref, c'est très correct, pas à la hauteur des tous meilleurs, mais ça progresse tous les ans pour rester dans le plus qu'acceptable.
Il y a un point tout de même qui a été bien amélioré je trouve. Il s'agit de l'animation des pilotes. C'est beaucoup moins mécanique qu'avant. On reconnait des mouvements que l'on peut voir en vrai (pilote un peu désarçonné par sa monture quand elle se rue), les mouvements lors des changements d'angles sont vraiment bien retranscris. Bref un gros point positif à ce niveau.
motoE_MOTOGP19.jpg
Intelligence Artificielle

Promise comme la grosse nouveauté dans ce jeu (même si pour moi c'est le gameplay qui a clairement évolué en bien dans ce jeu :) , l'IA, est en effet une grosse nouveauté. On est agréablement surpris de voir l'IA changer de trajectoire si elle voit qu'elle va vous faucher ou qu'un contact va avoir lieu. Elle ne se laisse pas faire également quand l'inverse se produit et se montre incisive quand il faut dépasser, sans que ce ne soit non plus du suicide. Une très très belle évolution pour les jeux. C'est vraiment top !
MOTO2.jpg
Multijoueur

On commence par le point qui fâche depuis 2 ans ? Allé... Ou est l'écran splitté pour jouer avec les potes ou ses enfants à la maison ?!? Nous n'avons plus que le mode multijoueur en ligne. Pour jouer à plusieurs à la maison c'est râpé !
Sinon, pour le mode multijoueur en ligne. Il y a clairement également (décidément...) un gros pas en avant. Milestone a mis des serveurs à disposition et ça fait une belle différence en terme de performances et de plaisir. Du très bon donc !
Le mode E-Sport est également de retour. J'ai pu tester hier, c'est toujours aussi bien fait pour s'améliorer et se confronter aux meilleurs avec leurs fantômes. Nickel !

Conclusion

EXCELENT ! Et ça fait vraiment plaisir de le dire ! Après pas mal d'années de tatônements, nous voici avec une version A AVOIR quand on aime les jeux de motos. Je ne sais pas si c'est l'E-sport et peut-être un contact plus direct entre les meilleurs joueurs et Milestone, mais ce MOTOGP19 est une réussite. Le plus gros pas en avant est le gameplay. On est enfin sur quelque chose de vraiment très bien. MOTOGP19 mêle parfaitement le style simulation et arcade pour nous offrir un gameplay agréable et naturel qui permet de jouer sans être à terre au bout de quelques tours.